Initiatives et Patrimoine

Quand le train passait à Cailhau

Quand le train passait à Cailhau

19 Déc, 2017

La ligne de Bram à Belvèze est une ancienne ligne ferroviaire, longue de 15,6 kilomètres, établie dans le département de l’Aude. Elle a été mise en service par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne en 1898 et a été définitivement fermée en 1973. Elle se greffait sur la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville en gare de Bram.

Sa construction débute en 1892 et elle est ouverte le 1 janvier 1898.

L'ancienne gare de Cailhau

L’ancienne gare de Cailhau

L’histoire de cette ligne de chemin de fer est liée à deux autres lignes se trouvant aussi dans le massif du Plantaurel et le plateau du Razès. Il s’agit de la ligne de Pamiers à Limoux et de la ligne de Moulin-Neuf à Lavelanet. En effet le projet initial, élaboré à l’échelle des deux départements vers 1870 proposait avant tout une liaison Bram–Pamiers avec une antenne Mirepoix–Lavelanet ; mais il fut ensuite repris dans le cadre des conventions Freycinet où les deux lignes apparurent sous les numéros de projet 563 (Limoux–Pamiers) et 564 (Bram–Lavelanet).

La voie unique prend naissance à Bram, gare sur l’artère principale Bordeaux – Sète et point de départ de deux antennes à voie métrique des Tramways de l’Aude (TA) se dirigeant vers St.Denis et Fanjeaux. Le tracé s’élève en rampe constante de 4 à 11 mm/m sur le plateau du Razès, recoupant de multiples ruisseaux par des ouvrages de faible portée dont le pont de 15 m sur le Sou.

L’exploitation de la ligne débuta le 1 janvier 1898, le service voyageur fut fermé en 1939. Du 5 mai 1941 au 6 mai 1946 a eu lieu réouverture temporaire aux voyageurs avec des trains reliant Bram à Lavelanet et desservant Mirepoix, la pénurie de transports routiers conduisant à ajouter une voiture au train de marchandises. Le service marchandise a cessé en 1973 en même temps que la ligne. La voie a été déposée peu de temps après.

Horaires des lignes en août 1924 :

horaires de trains Cailhau

Horaires des lignes en août 1924

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »